Comment mieux résister au Covid-19 ?

Forte fièvre, toux persistante, perte du goût et de l’odorat, migraines, voies respiratoires encombrées… sont les principaux symptômes du Covid-19. Que l’on soit confiné ou non, le nouveau coronavirus fait peur, et à juste titre. Face au Covid-19, en dehors des gestes barrières et d’une bonne hygiène de vie, il est légitime de renforcer ses défenses naturelles de l’organisme. Ce qui conduit vers les oligoéléments essentiels : principalement Zinc, Cuivre et Sélénium.

En ce début d’année 2020, l’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2 d’origine chinoise, provoquant le Covid-19, s’est transformée en pandémie mondiale. Malgré les recommandations des comités scientifiques et les décisions de santé publique des autorités, nous nous sentons tous fragiles et démunis. Certaines personnes le sont d’ailleurs plus que d’autres, particulièrement les personnes âgées, ou atteintes de maladies chroniques (notamment cœur et poumons), les diabétiques, les femmes enceintes(1).

Le virus se transmet par voie aérienne, via les gouttelettes produites par la toux, les postillons et les éternuements, puis par les mains lorsqu’elles ont touché du matériel contaminé(1). Les données récentes montrent que nous allons devoir apprendre à cohabiter durablement avec lui.

Alors, que faire face à ce coronavirus invisible, très contagieux et persistant dont les symptômes peuvent être ceux d’une grippe (influenza) ou d’un rhume ?

En premier lieu, il faut appliquer bien sûr les gestes barrière limitant la contamination et la propagation : se laver les mains au savon ou au gel hydro-alcoolique régulièrement, ne pas faire de bisous ni donner de poignées de main, éviter le contact des mains avec le visage et respecter une distance sociale d’au moins un mètre quand on est obligé de sortir pour ses achats ou voir un professionnel de santé, par exemple. Sans oublier de tousser et éternuer dans son coude, d’utiliser des mouchoirs à usage unique et de porter un masque à proximité d’autres personnes.

Ensuite, renforcer les défenses de l’organisme afin de mieux résister à l’atteinte virale. Cela passe d’abord par une bonne hygiène de vie : une alimentation équilibrée comportant des fruits et légumes frais chaque jour, bien dormir, pratiquer une activité physique suffisante et plurihebdomadaire, apprendre à gérer son propre stress et s’assurer un apport suffisant en vitamines (en particulier la vitamine C) et en oligoéléments selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Ainsi, le Zinc est un allié pour préparer l’organisme, car cet oligoélément essentiel intervient dans la défense immunitaire. Après le Fer, le zinc est l’oligoélément le plus important dans l’organisme. Les personnes âgées sont souvent carencées en zinc, ce qui peut expliquer le grand nombre de cas chez cette population à risque ; certaines maladies digestives ou le régime alimentaire peu ou non carné (végan) peuvent générer en carence de zinc. Les personnes souffrant de maladies auto-immunes comme le VIH et l’Hépatite C peuvent aussi être carencées. De plus, une carence nutritionnelle en zinc peut provoquer ou amplifier une perte du goût et de l’odorat. Le zinc agit sur l’homéostasie de la fonction immunitaire et aide à la synthèse de la thymuline (hormone du thymus responsable de la fonction immune)(2,3). Grâce à ses propriétés anti-oxydantes, le zinc inhibe les molécules pro-inflammatoires(2). Il joue donc un rôle pour renforcer les défenses naturelles mais aussi pour mieux résister à la maladie déclarée.

Le Bismuth est aussi un oligoélément utile car il permet de lutter contre les maux de gorge et les troubles ORL : il est traditionnellement utilisé dans ces situations pour son action modérément antiseptique et bactériostatique. Le Soufre est également utile en cas d’infections des voies ORL et respiratoires en raison de son rôle trophique sur les muqueuses, comme largement utilisé en cures thermales.

Le trio Cuivre-Or-Argent aide à se rétablir des états infectieux, l’inflammation et la fatigue générée par la pathologie, comme lors des épidémies de grippe saisonnière. Il permet ainsi de mieux récupérer d’une atteinte virale. Le cuivre particulièrement aide à limiter la réaction inflammatoire et le stress oxydatif via notamment les catalases et la Superoxyde Dismutase ; il facilite la synthèse de l’interleukine 2 et l’activité des T lymphocytes ; sa carence entraine une altération de l’immunité innée et l’immunité acquise(4,5). De plus le cuivre est indispensable à la bonne absorption du fer(6).

Enfin le Sélénium est nécessaire au fonctionnement optimal du système immunitaire, à la lutte contre le stress oxydatif et la protection des cellules(3,7). Plusieurs études montrent qu’un apport de sélénium corrigeant une carence ou une subcarence améliore l’évolution de patients atteints d’affections virales : hépatite B, HIV, fièvre hémorragique épidémique. Il diminue la gravité de l’atteinte provoqué par le virus Coxsackie, notamment en réduisant le stress oxydatif(8,7). Toutefois un apport excessif doit être autant évité qu’un apport insuffisant(9). A l’inverse, la carence en sélénium favorise les atteintes virales(10). Des études sont lancées par le CIRI et l’INSERM sur l’effet du sélénium sur la réplication virale.

Concernant spécifiquement le Covid-19, une publication récente observe une relation significative entre taux de sélénium élevé dans l’organisme et évolution favorable de patients atteints, dans différentes provinces chinoises dont certaines sont géologiquement pauvres et d’autres riches en sélénium ; observation épidémiologique devant être confirmée avec des données plus complètes(11).

Vous vous sentez fiévreux, vous avez des douleurs musculaires, vous toussez ? Prenez du paracétamol, et parlez-en avec votre pharmacien, ou appelez votre médecin traitant ou encore un médecin de garde (le Centre 15 ne doit être appelé qu’en cas de symptômes aigus).

Références bibliographiques
– (1) OMS : Nouveau coronavirus (COVID-19) : conseils au grand public, mars 2020
-(2) Prasad AS ; Zinc: role in immunity, oxidative stress and chronic inflammation ; Current Opinion in Clinical Nutrition and Metabolic Care 2009, 12: 646–652
– (3) Maggini S ; et al ; Selected vitamins and trace elements support immune function by strengthening epithelial barriers and cellular and humoral immune responses ; British Journal of Nutrition (2007), 98, Suppl. 1, S29–S35
– (4) Kelley DS et al ; Effects of low-copper diets on human immune response ; Am. J. Clin. Nutr. ; 1995 ; 62: 412-6
– (5) Wintergest E.S. et al ; Contribution of Selected Vitamins and Trace Elements to Immune Function ; Ann Nutr Metab 2007 ; 51:301–323
– (6) EFSA ; Scientific Opinion on Dietary Reference Values for copper ; EFSA Journal 2015 ; 13(10): 4253
– (7) Guillin OM et al ; Selenium, Selenoproteins and Viral Infection ; Nutrients 2019, 11, 2101
– (8) Rayman MP ; Selenium and human health ; The Lancet online ;  February 29, 2012.
– (9) Rayman MP ; Selenium intake, status, and health: a complex relationship ; Hormones (2020) 19:9–14 
– (10) Rayman MP ; L’importance du sélénium en nutrition humaine ; The Lancet, July 15, 2000.
– (11) Zhang J. et al ; Association between regional selenium status and reported outcome of COVID-19 cases in China ; Letters to the Editor ; Am J Clin Nutr 2020;00:1–3.

LES DERNIERS ARTICLES

Les oligoéléments qui font oublier le stress

Insomnies, irritabilité, lassitude… Le stress provoque de nombreux effets secondaires néfastes. Il perturbe également votre digestion et favorise les douleurs musculaires ! Pour retrouver votre équilibre émotionnel, faites confiance au magnésium et au lithium…

Les oligoéléments, ils sont déjà en nous

Vous les connaissez sans peut-être en avoir conscience : cuivre, or, argent, magnésium, sélénium, zinc, fer, et bien d’autres… Ce sont des minéraux majeurs présents en quantité infinitésimale dans nos organismes.

Comment soigner une allergie aux pollens ?

Pour certains, le printemps n’est pas forcément synonyme de réjouissances ! Nez qui coule, éternuements, yeux rouges… C’est la rhinite allergique annonçant l’arrivée des pollens. Prenons les devants…

Comment éviter la carence en Iode ?

Gonflement du cou, fatigue, prise de poids, perte de cheveux, mémoire défaillante… Et si vous étiez carencé en Iode ? Découvrez où trouver cet oligoélément essentiel nécessaire à la fonction thyroïdienne…

Comment booster sa libido après 40 ans ?

Panne d’érection, manque d’envie, appétit sexuel en berne… Quand la libido déserte le quotidien du couple, c’est toute notre vie affective et notre santé qui sont altérées. Saviez-vous que des oligoéléments comme le Zinc ou l’Iode peuvent booster naturellement nos hormones sexuelles ?

Les oligoéléments amis de ma peau

Anti-âge, contre l’acné ou pour l’éclat… En matière de beauté aussi les oligos font le boulot. Avec des experts comme le Sélénium ou le Zinc sur lesquels s’appuyer.

Déprime, coups de blues et baisse de moral, comment passer au travers ?

Tristesse, mélancolie, irritabilité, troubles du sommeil… Qu’est-ce qui m’arrive ? Déprime passagère, « burn out » ou vraie dépression ? Apprenez à reconnaître les signes et découvrez les solutions naturelles et les oligoéléments, comme le Lithium et le Magnésium, qui peuvent vous aider à retrouver sourire et joie de vivre…

Comment soulager les rhumatismes naturellement ?

Avec la fraîcheur et l’humidité de l’automne, ce sont aussi les douleurs rhumatismales qui semblent se réveiller. Arthrose, arthrite… Découvrez comment vous soulager efficacement avec des oligoéléments comme le Cuivre et l’Or.

Comment soulager les troubles de la ménopause ?

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, prise de poids, insomnies, troubles de l’humeur, fatigue… La ménopause s’accompagne souvent d’un cortège de désagréments plus ou moins sévères. Heureusement, les oligoéléments peuvent aider les femmes à passer le cap plus confortablement…

Comment lutter contre la fatigue de l’hiver ?

Enfin, l’hiver est en bout de course… Hélas, nous aussi. Le printemps arrive mais nous sommes « crevés », rhumes et journées sans soleil ont laissé leurs traces, entre autres une fatigue chronique. Une cure s’impose…

Comment perdre les kilos des fêtes ?

On a bien profité des fêtes de fin d’année et le résultat est là. Ventre rebondi, jean serré, sensation de gonflement, digestion difficile… Pour que cela reste passager et pour retrouver la ligne, on s’appuie sur des oligoéléments comme le Chrome ou le Zinc…

Comment équilibrer son poids durablement ?

Les beaux jours arrivent… Et comme tous les ans, on vise une perte de poids rapide avant de s’afficher en maillot. Et si on avait « tout faux » ? Repenser son équilibre serait bien plus efficace dans le temps que faire un régime.

Quels oligoéléments pour mes articulations douloureuses ?

Mains douloureuses, genoux raides, tendinites, dos rouillé… Nos articulations nous portent chaque jour et nous le font souvent sentir ! Comment soulager les douleurs et retrouver une vraie liberté de mouvement avec les oligoéléments…

Comment soigner ses maux de gorge naturellement ?

Avant que votre mal de gorge ne se transforme en rhumes, angines, pharyngites ou même bronchites, pensez aux oligoéléments. Ces alliés naturels comme le Bismuth et le duo Manganèse-Cuivre, peuvent vous aider à traiter vos enrouements avant qu’ils ne tombent sur vos bronches…

Comment lutter contre le stress oxydatif et stimuler nos défenses immunitaires ?

Mauvaise alimentation, tabac, alcool, pollution, anxiété, rythmes infernaux, surmenage… Tous les facteurs du stress oxydatif reviennent avec l’automne, et notre système immunitaire en prend un coup. Découvrez comment lutter efficacement avec les oligoéléments…