Comment éviter la carence en Iode ?

Gonflement du cou, fatigue, prise de poids, perte de cheveux, mémoire défaillante… Et si vous étiez carencé en Iode ? Découvrez où trouver cet oligoélément essentiel nécessaire à la fonction thyroïdienne…

L’Iode n’évoque pas simplement le parfum un peu salé des embruns de bord de mer. C’est surtout un oligoélément essentiel nécessaire à la fabrication des hormones thyroïdiennes.

La thyroïde, c’est cette grosse glande en forme de papillon qui se trouve à la base du cou. Sans elle, rien ne fonctionne dans l’organisme. Poids, humeur, thermostat, cerveau, cœur… Elle permet d’assurer un fonctionnement optimal à l’ensemble des organes du corps. Pour cela, elle fabrique des hormones thyroïdiennes qu’elle envoie « travailler » dans tout l’organisme. Le principal ingrédient de ces précieuses hormones, c’est l’Iode. C’est pourquoi il vaut mieux éviter d’en manquer !

La carence en Iode se manifeste en 10 symptômes connus : goitre ou gonflement de la base du cou, fatigue et manque d’énergie, dépression, troubles de la mémoire, frilosité, prise de poids, peau sèche et chute de cheveux, baisse du rythme cardiaque, constipation, règle abondantes et irrégulières, crampes.

Au 19ème siècle, de nombreuses personnes étaient carencées en Iode, tout particulièrement dans les régions de montagne éloignées de la mer, comme les Alpes où l’on pouvait observer des gens avec d’énormes goitres et un retard mental. Cette maladie était appelée le « crétinisme » et on en a tiré l’expression peu aimable de « crétin des Alpes ».

Au 20ème siècle, l’introduction d’Iode dans le sel de table a permis d’équilibrer les apports de cet oligoélément dans les pays développés. Néanmoins, l’Iode fait aujourd’hui partie des oligoéléments les plus souvent carencés dans le monde, en grande partie chez les jeunes femmes et chez les jeunes mamans.

Comment éviter le risque d’hypothyroidie et ses effets indésirables, et être sûr de consommer suffisamment d’Iode au quotidien ? En mangeant des aliments à forte teneur en Iode, bien sûr, comme le sel de mer. Les meilleures sources alimentaires sont les poissons, les fruits de mer (crustacés, coquillages, …) et les algues. On trouve également de l’Iode dans le jaune d’œuf et les fromages, ainsi que dans les produits céréaliers.

Pour répondre aux besoins quotidiens du corps humain, il faut penser à mettre au menu saumon, poissons gras comme maquereaux anchois et sardines, ou encore laitages, tout comme on donnait aux enfants leur cuillerée d’huile de foie de morue autrefois.

Il faut savoir que si vous manquez d’Iode, il vaut mieux éviter de consommer des crucifères (chou, brocoli, chou-fleur, chou Romanesco, etc) qui empêchent de fixer cet oligoélément.

Pour vérifier le bon fonctionnement de votre thyroïde, votre endocrinologue ou votre médecin traitant vous demandera sûrement de faire contrôler une fois par an votre taux de THS (Thyroid Stimulating Hormon) au moyen d’une prise de sang. Et votre pharmacien vous conseillera sur le meilleur moyen de vous supplémenter en Iode.

Notre conseil :
S’il faut éviter de trop saler les aliments, un apport en sel marin iodé reste un bon moyen d’éviter les carences en Iode. En alternative et pour varier vos repas, vous pouvez aussi saupoudrer vos salades, vos pâtes et votre riz avec des algues en paillettes, comme la spiruline, le wakamé ou le fucus.

LES DERNIERS ARTICLES

Comment soulager les rhumatismes naturellement ?

Avec la fraîcheur et l’humidité de l’automne, ce sont aussi les douleurs rhumatismales qui semblent se réveiller. Arthrose, arthrite… Découvrez comment vous soulager efficacement avec des oligoéléments comme le Cuivre et l’Or.

Comment reprendre le sport sans se blesser ?

L’hiver est passé et on a envie de sortir de sa caverne, de se réapproprier son corps, voire de le sculpter avant les beaux jours… Mais quand on est rouillé, se mettre à courir comme un marathonien, ça peut faire mal !

Comment lutter contre la fatigue de l’hiver ?

Enfin, l’hiver est en bout de course… Hélas, nous aussi. Le printemps arrive mais nous sommes « crevés », rhumes et journées sans soleil ont laissé leurs traces, entre autres une fatigue chronique. Une cure s’impose…

Comment mieux digérer les réveillons ?

Système digestif en vrac, ballonnements, remontées acides, brûlures d’estomac, intestin irritable… Découvrez les oligoéléments et autres remèdes naturels, comme le Chlorure et le Chrome, qui peuvent soulager vos troubles du transit…

J’anticipe mes allergies

Éternuements, gratouilles, ventre en vrac et nez qui coule… De plus en plus de personnes en France développent des allergies. Aux pollens, aux poils de chat, aux acariens… Autant de signes de déséquilibres dans le système immunitaire.

Déprime, coups de blues et baisse de moral, comment passer au travers ?

Tristesse, mélancolie, irritabilité, troubles du sommeil… Qu’est-ce qui m’arrive ? Déprime passagère, « burn out » ou vraie dépression ? Apprenez à reconnaître les signes et découvrez les solutions naturelles et les oligoéléments, comme le Lithium et le Magnésium, qui peuvent vous aider à retrouver sourire et joie de vivre…

Quels oligoéléments pour mes muscles douloureux ?

Raideurs, douleurs, contractures, crampes… Activité sportive intense ou travail physique, quand les muscles font mal, plus rien ne va. Découvrez les oligoéléments qui soulagent les douleurs musculaires…

Comment l’oligothérapie peut vous aider à soigner une cystite ?

Brûlures quand nous urinons, envies pressantes, douleurs dans le bas ventre… Les cystites sont des infections invalidantes qui empoisonnent la vie. L’oligothérapie est alors un allié naturel pour nous soulager et éviter les récidives…

Comment traiter naturellement les états grippaux ?

On se sent fiévreux, fatigué, les muscles douloureux, la gorge qui gratte et le nez qui coule… Avec l’hiver reviennent les trop célèbres « états grippaux » qui mettent à mal nos défenses immunitaires. Pour éviter que cela s’aggrave et retrouver la forme, on s’appuie sur des oligoéléments comme le Cuivre, l’Or et l’Argent…

Comment soulager les troubles de la ménopause ?

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, prise de poids, insomnies, troubles de l’humeur, fatigue… La ménopause s’accompagne souvent d’un cortège de désagréments plus ou moins sévères. Heureusement, les oligoéléments peuvent aider les femmes à passer le cap plus confortablement…

Comment soigner une allergie aux pollens ?

Pour certains, le printemps n’est pas forcément synonyme de réjouissances ! Nez qui coule, éternuements, yeux rouges… C’est la rhinite allergique annonçant l’arrivée des pollens. Prenons les devants…

Les oligoéléments amis de ma peau

Anti-âge, contre l’acné ou pour l’éclat… En matière de beauté aussi les oligos font le boulot. Avec des experts comme le Sélénium ou le Zinc sur lesquels s’appuyer.

Les oligoéléments qui boostent mon sport

Aller plus haut, plus fort, plus loin et sans se blesser… Les besoins en oligoéléments des sportifs sont spécifiques. Carences en fer ou en zinc, oligoéléments pour améliorer les performances ou protéger ses muscles et articulations…

Et si je faisais une cure ?

Ça y est. Vous avez décidé de faire une cure d’oligoéléments pour rééquilibrer votre santé naturellement mais vous ne savez pas comment vous y prendre… Voici un petit mode d’emploi de l’oligothérapie.

Le cuivre, un allié naturel contre le SARS-COV-2?

EN BREF : Les résultats d’une nouvelle étude virologique, réalisée par un laboratoire de recherche de Saint-Étienne, viennent de tomber...