Comment booster sa libido après 40 ans ?

Panne d’érection, manque d’envie, appétit sexuel en berne… Quand la libido déserte le quotidien du couple, c’est toute notre vie affective et notre santé qui sont altérées. Saviez-vous que des oligoéléments comme le Zinc ou l’Iode peuvent booster naturellement nos hormones sexuelles ?

La fraîcheur s’installe peu à peu et en principe, rien de mieux qu’un rapprochement sous la couette pour réchauffer l’atmosphère. Mais voilà, la fraîcheur semble également faire son nid dans votre lit : le désir n’est plus là, ou alors de moins en moins souvent. On a moins envie de faire l’amour… Alors qu’il y a peu de temps, tout marchait si bien !

La libido n’est pas un long fleuve tranquille. Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, le désir fluctue. En cause : une vie familiale ou professionnelle trop stressante (la fameuse « charge mentale »), la prise de médicaments, l’andropause et la ménopause, la fatigue, mais aussi des maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité et certaines maladies génétiques comme l’hémochromatose.

Alors, que faire ? On baisse les bras, on fait une croix sur notre vie sexuelle sous prétexte qu’on a plus de 40 ou 50 ans et que « tout cela » est derrière nous ? Sûrement pas. Des solutions naturelles – sans parler des petites pilules bleues ou roses aux effets secondaires souvent néfastes – existent et fonctionnent.

Avant d’aller consulter un sexologue ou autre thérapeute qui peut être utile en cas de blocage psychologique – souvent à l’origine d’une impuissance masculine ou de la frigidité chez la femme – on peut tester différents remèdes naturels et souvent très simples.

Heureusement, le sujet est de moins en moins tabou et le fait d’en parler nous permet de constater que l’on n’est pas tout seul dans ce cas. Le désir féminin – sans parler de l’atteinte de l’orgasme – est plus fragile que celui des hommes et il fluctue en fonction de différents facteurs hormonaux. Ainsi à la ménopause, les taux d’hormones chutent et avec eux l’envie de faire l’amour. D’autant plus qu’une sécheresse vaginale peut aussi intervenir.

Avant d’enchaîner les frustrations et les non-dits, mieux vaut prendre les choses en main. Tout d’abord, il faut savoir qu’une bonne libido s’appuie sur 3 hormones :

–       La testostérone, hormone masculine qui stimule l’appétit et l’activité sexuels.
–       L’ocytocine, ou « hormone de l’attachement » dont la production est stimulée lorsqu’on se fait des câlins.
–       La DHEA, ou « hormone de jouvence » qui stimule le désir et les fantasmes, et se transforme en partie en testostérone.

Pour fabriquer de la testostérone, mieux vaut éviter d’être carencé en Zinc, nécessaire à sa fabrication. Qu’on soit homme ou femme, on peut donc miser sur une cure de Zinc d’au moins 3 mois.

Ensuite, quand la thyroïde fonctionne mal, cela affecte aussi la libido. Alors pour accroître le désir, on peut vérifier sa glande thyroïdienne et le cas échéant faire une cure d’Iode qui va stimuler son activité. Une carence en Fer peut aussi causer une baisse du désir et diminuer les performances sexuelles. Mieux vaut donc faire un bilan sanguin en laboratoire pour faire le point, parlez-en avec votre médecin traitant.

Il faut savoir qu’une activité physique régulière augmente les taux de testostérone et le fait de faire l’amour en fait partie ! Donc, plus notre vie sexuelle est intense et plus on a envie de faire l’amour. C’est un cercle vertueux. La masturbation augmente également l’envie de retrouver l’autre, il ne faut pas s’en priver.

Au sein du couple, il faut privilégier les rendez-vous romantiques, mettre en avant sa sensualité, faire attention aux préliminaires et aux caresses, peut-être inventer des scénarios coquins qui vont pimenter la vie intime et lui donner une second souffle… Une vie amoureuse épanouie ça se « travaille ».

N’hésitez pas à faire appel à un sexologue si la situation ne semble pas s’améliorer et parlez-en avec votre médecin, il vous aidera à trouver la cure d’oligothérapie qui vous convient.

Notre conseil :
Les chinois et les indiens le savent depuis toujours : le gingembre est un aphrodisiaque très efficace. Pensez à l’ajouter à votre cuisine quotidienne et à le boire en infusion, il vous aidera à augmenter votre désir sexuel.

LES DERNIERS ARTICLES

Comment booster sa fertilité ?

Quand l’envie de Bébé est là, de plus en plus obsédante, et que chaque mois on est déçu… Le stress s’installe et cela ne facilite pas les choses. Hommes et femmes, découvrez comment booster votre fertilité naturellement grâce aux oligoéléments…

Une médecine d’avenir

Il y a des millions d’années étaient les oligoéléments. Grâce à eux, et à d’autres « miracles alchimiques », la vie est apparue. Bien sûr, ils restent présents au cœur de tout élément vivant, et sont essentiels à l’équilibre de notre santé.

Les oligoéléments qui font oublier le stress

Insomnies, irritabilité, lassitude… Le stress provoque de nombreux effets secondaires néfastes. Il perturbe également votre digestion et favorise les douleurs musculaires ! Pour retrouver votre équilibre émotionnel, faites confiance au magnésium et au lithium…

Comment éviter la carence en Iode ?

Gonflement du cou, fatigue, prise de poids, perte de cheveux, mémoire défaillante… Et si vous étiez carencé en Iode ? Découvrez où trouver cet oligoélément essentiel nécessaire à la fonction thyroïdienne…

Quels oligoéléments pour mes muscles douloureux ?

Raideurs, douleurs, contractures, crampes… Activité sportive intense ou travail physique, quand les muscles font mal, plus rien ne va. Découvrez les oligoéléments qui soulagent les douleurs musculaires…

Comment équilibrer son poids durablement ?

Les beaux jours arrivent… Et comme tous les ans, on vise une perte de poids rapide avant de s’afficher en maillot. Et si on avait « tout faux » ? Repenser son équilibre serait bien plus efficace dans le temps que faire un régime.

Comment protéger ma peau du soleil ?

Lucite estivale, petits boutons, peau déshydratée, qui tiraille… Entre le soleil, la mer et la piscine, les plaisirs des beaux jours n’ont pas que des avantages pour notre peau. Et si les oligoéléments pouvaient nous aider à la protéger ?

Je prépare et répare mes cheveux pour l’été

Cheveux ternes et cassants, chute de cheveux, cuir chevelu irrité, pellicules… Entre les changements de températures, le soleil, le chlore, ou encore l’abus du lisseur, les cheveux vont avoir besoin d’un coup de pouce pour être plus forts et plus beaux…

Quels oligoéléments pour les femmes enceintes et allaitantes ?

Fatigue, cheveux et ongles fragilisés, troubles du sommeil, maux de dos, rhumes, rhinites, digestion… Comment rester en pleine forme pendant la grossesse et quand on allaite ? Découvrez les oligoéléments incontournables qui seront vos alliés en attendant Bébé et après…

Et si je faisais une cure ?

Ça y est. Vous avez décidé de faire une cure d’oligoéléments pour rééquilibrer votre santé naturellement mais vous ne savez pas comment vous y prendre… Voici un petit mode d’emploi de l’oligothérapie.

Comment traiter naturellement les états grippaux ?

On se sent fiévreux, fatigué, les muscles douloureux, la gorge qui gratte et le nez qui coule… Avec l’hiver reviennent les trop célèbres « états grippaux » qui mettent à mal nos défenses immunitaires. Pour éviter que cela s’aggrave et retrouver la forme, on s’appuie sur des oligoéléments comme le Cuivre, l’Or et l’Argent…

Les oligoéléments qui boostent mon sport

Aller plus haut, plus fort, plus loin et sans se blesser… Les besoins en oligoéléments des sportifs sont spécifiques. Carences en fer ou en zinc, oligoéléments pour améliorer les performances ou protéger ses muscles et articulations…

J’anticipe mes allergies

Éternuements, gratouilles, ventre en vrac et nez qui coule… De plus en plus de personnes en France développent des allergies. Aux pollens, aux poils de chat, aux acariens… Autant de signes de déséquilibres dans le système immunitaire.

Comment soulager les troubles de la ménopause ?

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, prise de poids, insomnies, troubles de l’humeur, fatigue… La ménopause s’accompagne souvent d’un cortège de désagréments plus ou moins sévères. Heureusement, les oligoéléments peuvent aider les femmes à passer le cap plus confortablement…

Comment soigner une allergie aux pollens ?

Pour certains, le printemps n’est pas forcément synonyme de réjouissances ! Nez qui coule, éternuements, yeux rouges… C’est la rhinite allergique annonçant l’arrivée des pollens. Prenons les devants…